Éviter les départs anticipés, grâce a l'Employee Onboarding 👐

Vous venez de trouver le candidat idéal ? Encore mieux, il vient d’accepter votre proposition d’embauche ? C’est maintenant à vous de préparer son arrivée, pour que ses premiers pas dans votre entreprise se déroulent sans accroc.

Le processus d’intégration des nouveaux employés peut être l’un des facteurs les plus critiques pour garantir que les talents récemment embauchés seront des travailleurs productifs et satisfaits.

On estime qu’un nouvel employé à environ 58% de chance de plus de rester au sein de l’entreprise si celui-ci est passé par un processus d’Onboarding.

Ce processus devient donc une phase déterminante pour l’avenir du nouveau collaborateur et permet notamment de diminuer le taux de turnover, fortement coûteux en capital financier.

Avant de vous expliquer comment mettre en place un processus d’onboarding, voici d’abord quelques bases !

Employee onboarding : définition

Le terme anglais « Onboarding », traduit en français par « embarquement », désigne le processus d’intégration et d’accompagnement d’un nouveau collaborateur dans une entreprise. Cette dernière étape de recrutement jugée aujourd’hui cruciale pour toute entreprise souhaitant recruter, a tout de même été longtemps négligée.

Le rôle principal de l’Onboarding est de mettre en place des actions permettant de créer des liens avec les équipes, de se familiariser à son nouvel environnement de travail et donc d’entreprendre sereinement son nouveau poste.

Si l’Onboarding est devenu un élément important, c’est pour la simple et bonne raison que vous n’aurez pas deux occasions de faire bonne impression. En effet, quand on sait que 45% des démissions ont lieu la première année, un Onboarding raté ou négligé peut donc avoir de lourdes conséquences.

Objectifs et enjeux de l’Employee Onboarding

Selon Glassdoor, un processus d’intégration réussi, améliorerait la productivité globale des équipes de **70%.**Ce chiffre nous montre l’impact important de l’Onboarding sur la performance métier.

En effet, un employé accueilli avec attention, trouvera rapidement et aisément sa place au sein du service. Ainsi, il saura se montrer plus motivé, déterminé et engagé.

Ce processus a comme enjeu principal la fidélisation du salarié, tout en lui apportant les clés nécessaires à l’adaptation de son nouvel environnement.

La mise en place de l’Onboarding favorisera donc :

  • L’évolution du salarié dans de bonnes conditions
  • Un retour sur investissement
  • Une productivité accrue
  • Un engagement de la part du nouveau collaborateur
  • Un gain de temps coté RH

Dans le cas contraire, l’envie du salarié de rester et de s’investir au sein de votre entreprise risque d’être impactée.

Onboarding et marque employeur

Au-delà de son impact sur le nouveau salarié, c’est toute l’image de l’entreprise qui est en jeu durant cette période d’intégration.

Que ce soit lors d’un recrutement ou d’une intégration, la marque employeur représente les valeurs, les missions et la réputation de votre entreprise. Par conséquent l’Onboarding devient un pilier de la marque employeur et permet de développer le sentiment d’appartenance et d’engagement du nouveau collaborateur.

Onboarding : court ou long terme ?

Une étude publiée dans l’Academy of Management Journal, démontre que les 90 premiers jours dans une entreprise sont décisifs pour une intégration réussie. Par conséquent, l’intégration du salarié ne se limite pas à son accueil le jour J.

 

De cette façon, investir sur une période d’onboarding est une stratégie qui porte ses fruits le long terme et non sur le court terme !

Vous désirez optimiser votre employee onboarding,
dès les premières phases de sélection ?

Contactez-nous ou commencez gratuitement aujourd’hui