La réputation d’une entreprise a un impact conséquent sur son recrutement. Selon CareerArc, 75% des demandeurs d’emploi actifs prennent en compte la marque employeur avant même de postuler à une offre. Ce chiffre démontre toute l’importance de l’image que dégage une entreprise auprès du grand public.

Désormais les employés et anciens employés ont l’opportunité de partager leur expérience sur internet. Il existe même des sites tels que Glassdoor qui regroupent les commentaires écrits par des employés au sujet de leur employeur. Un chercheur d’emploi voulant en apprendre plus sur la vie quotidienne dans une entreprise va donc se renseigner sur ce type de sites internet ou auprès de son entourage. Il ne faut donc pas négliger le bouche-à-oreille qui est un outil puissant pouvant influencer la marque employeur.

Cette image d’entreprise est aussi appelée « marque employeur ». Une étude de LinkedIn montre que 72% des leaders du monde ont conscience de l’importance de la marque employeur et affirment qu’elle a un impact sur le recrutement. Les entreprises doivent donc travailler leur image afin d’attirer de potentiels employés, tout en conservant leurs employés actuels !

1. Définition

La marque employeur d’une entreprise représente plus précisément la réputation, l’image d’une certaine entreprise aux yeux des employés mais aussi des potentiels futurs employés.

Selon A. Duroni, experte en ressources humaines, la marque employeur se développe sur base de 3 dimensions:

  • L’identité employeur : La mission, les valeurs, la culture, le cadre de travail, etc. de l’entreprise

  • L’image employeur : L’image que les employés, actuels ou anciens, ont de l’entreprise

  • La réputation employeur : L’opinion que les personnes externes à l’entreprise ont de celle-ci

Développer sa marque employeur demande donc de travailler sur ces 3 dimensions. L’identité employeur est le noyau central qui influencent les deux autres aspects. En effet, l’avis que se font les employés d’une entreprise se base sur leur expérience quotidienne. C’est-à-dire le cadre de travail, l’ambiance au sein de l’entreprise qui est influencée par ses valeurs mais aussi la culture de celle-ci.

2. Une pratique de marketing RH

En plus de la recherche du bien-être au travail des employés, la marque employeur sert à attirer de nouveaux talents au sein de l’entreprise. Il s’agit donc réellement d’une pratique de marketing RH, mettant en avant cette image de marque.

Afin d’éveiller l’intérêt de potentiels candidats, l’entreprise doit avoir un bon site internet regroupant les informations sur sa mission, sa culture, etc. La présence sur les différents réseaux sociaux tout en étant dynamique et surtout attractif est importante ainsi que la réactivité aux email et messages.

En interne, il s’agit d’une partie de la gestion des ressources humaines. L’employé doit se sentir respecter, bien accueilli, considéré durant son temps dans l’entreprise. De nombreux éléments sont pris en compte par les employés et influencent l’image qu’ils ont de leur employeur. En améliorant le bien-être au travail des employés, cela participe à leur rétention/fidélisation. En effet, d’après Randstad US, 58% des travailleurs affirment qu’ils continueraient de travailler dans la même entreprise en ayant un salaire réduit si cela signifie travailler avec un bon patron ! C’est donc un aspect à ne pas négliger.

Vous souhaitez améliorer votre expérience candidat tout en boostant votre marque employeur ?